Rencontre inspirante 2020 #2, Sandrine

Une belle rencontre 2020 avec Sandrine, d’une grande inspiration pour moi. Je vais vous expliquer les coulisses de cette séance et pourquoi elle restera très importante dans ma nouvelle orientation photographique.

Sandrine fut ma première séance dans le monde de maintenant, celui du 1er déconfinement en mai. Durant ce confinement imposé à toutes les entreprises françaises (voir mondiales), je me suis posé beaucoup de questions sur moi, sur mon futur et sur le comment je vois l’avenir dans mon entreprise et métier. À ce moment-là j’ai une phrase qui me revient rapidement, provenant d’une discussion en janvier 2020 avec une amie médium « dans ce qu’il va arriver si tu es à ta place tout se passera bien !!! » Oui, mais le problème, comme beaucoup de monde, on se pose cette fameuse question de notre place ici dans ce monde. Alors imaginez mon questionnement durant les premiers jours du confinement et cette amie me rappelle :  » Alors tu as trouvé ta place? » et une longue discussion s’en suit sur le comment je vois mon métier de photographe, sur ce que j’apporte à mes clients et modèles. Oui je suis un photographe différent dans mon approche humaine où je ressens beaucoup de choses, une sorte de 6e sens! Je me connecte rapidement aux émotions et ressentis de mes modèles pour les révéler en image, et mettre en lumière leur âme. Cette amie lors de notre échange me dit « toi tu as le « don » de redonner vie aux personnes qui viennent se faire photographier, tu les remets en mouvement et leur redonnes la lumière intérieure…une sorte de renaissance. »

Pour être honnête, avant le confinement je cherchais justement ma place.

Comment faire cohabiter mes 2 spécialités, la photographie et la thérapie (oui je suis devenu thérapeute sous hypnose en 2018), comment faire pour que la thérapie s’invite dans mes séances?  Alors suite à cette discussion, je décide de travailler sur cette future cohabitation de mes 2 forces, décide de l’afficher sur mon nouveau site sur lequel je travaillais à ce moment-là. Mais pour valider cette envie, je vais attendre un signe, un message.

Et ce signe ne va pas tarder à arriver!!! Quelques jours avant de retrouver la liberté, une personne m’appelle pour des renseignements sur mes séances thérapie sous hypnose, car elle a besoin de retrouver confiance et estime d’elle suite à plusieurs maladies depuis des années. RDV pris, Sandrine sera ma première séance après confinement, mais aussi celle qui va valider mon travail de ces deux mois.

Le jour J arrive, et je découvre Sandrine au studio, une femme « abîmée » moralement par les maladies, mais je vois de suite en elle une force inouïe, une grande persévérance en la vie ..Mais surtout ‘une immense gentillesse !!! Une belle âme qui demande qu’à se révéler à travers mes images. La séance a duré une heure, deux heures, trois heures ? incapable de le dire, le temps s’est arrêté! une séance où thérapie et photo s’entremêlaient naturellement et en toute simplicité comme par magie. Et je voyais Sandrine changer au fil des minutes, s’ouvrir à son renouveau. Wouahhhhhh c’était beau…et là je me sentais à ma place tout simplement. Et là je comprenais que la photographie pouvait devenir un outil thérapeutique lors de mes séances. Et pour mettre la cerise sur le gâteau , à la fin de notre séance Sandrine me sort  » avant d’arriver chez toi je me sentais morte, et là je repars en vie !!! » Ce message que j’attendais n’a pas mis longtemps à arriver🥰.

Voilà pourquoi cette séance avec Sandrine restera pour longtemps une inspiration professionnelle, mais aussi personnelle tant elle m’a donné une leçon de vie sur le lâcher-prise et sur sa volonté à aller de l’avant malgré toutes les embûches qu’elle a pu rencontrer dans sa vie depuis 10 ans, trouver la force de dire stop et détruire toutes les étiquettes qu’on lui avait  mis depuis tant d’années. Merci mille fois Sandrine pour cette belle séance, inspirante pour tous les 2..et où l’on s’est mis mutuellement sur notre nouveau chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *